mardi 31 juillet 2018

RIEN, sinon Yahshoua

Et ma parole, mon Kérygme (proclamation à voix haute), ce ne furent pas des paroles convaincantes de sagesse, mais une démonstration de souffle et de puissance, pour que votre adhérence ne soit pas dans la sagesse des hommes, mais sous la puissance d'Elohiim.

1 Corinthiens 2: 3-4

Je me suis longtemps demandée pourquoi, outre la raison de la bonne terre ou de la terre aride, l'annonce de la Réconciliation d'avec le Père, prenait ou non chez beaucoup.

Certes il nous faut d'abord différencier deux choses bien distinctes:

La première est l'ensemencement de la Parole, cette opération de mise en terre, de ce grain qui doit mourir dans une bonne terre, pour produire ensuite du fruit. L'allégorie de Yahshoua concernant le semeur et les différentes terres qu'il trouve sur son passage est, à n'en pas douter, la première étape avant l'ensilage. Mais ici n'est pas le propos du jour. Regardons plutôt la deuxième étape.

Une fois la semence "prise" , loin des terres arides et des soucis de ce monde , responsables de la stagnation de bon nombres dans le peuple d'Elohim, il apparaît néanmoins qu'une fois la semence levée, le fruit prêt à germer, les choses retombent comme un soufflet au fromage. L'inattendu arrive, parfois c'est la stupéfaction : Tout s'arrête, plus rien ne se produit.

La lecture des différentes lettres de Paul nous aide à comprendre l'arrière de la vitrine.

Paul a besoin de préciser qu'il ne parle pas selon la sagesse du monde. Il n'a pas gagné des hommes à Elohim par le moyen d'un prêche manipulateur, ni par des envolées lyriques, structurées, cartésiennes, appuyées sur une structure volubile. Ce genre de prise de parole à connotation prosélytique nous les connaissons que trop bien. Beau parleur, beau menteur...

Paul revient sur sa "méthode" qui n'en est pas une puisqu'il use du souffle d'Elohim, le Ruah. User ? non en fait il laisse le Ruah parler et c'est là toute la différence. Pourquoi donc les enfants d'Elohim partant annoncer la bonne nouvelle ne portent pas de fruits, ou plus, ou peu ? Sans aucun doute parce qu'ils s’appuient sur leurs raisonnements, leurs pensées qui ne sont pas les pensées d'Elohim.

Le calcul de l'autre...A la réflexion, c'est bien cartésien la méthode qui conduit à l'échec.

Paul n'a jamais eu comme but de tancer les non convertis jusqu'à ce qu'ils abondonnent leurs mauvaises voies. Et pour cause, l'ordre de Yahshoua est sans appel

Mathieu 10 est si souvent relégué au placard, pourtant il n'y a aucun moyen de tergiverser:

"s'ils ne vous accueillent pas et N ' ENTENDENT PAS VOS PAROLES, SORTEZ hors de cette maison ou de cette ville, secouez la poussière de vos pieds."

Parlez avec le souffle demande d'obéir avec le souffle ! Quand j'annonce , conduit par le Ruah, la Parole de réconciliation avec le Père par le sang de Yahshoua, je ne puis en aucun cas rester en contact avec des gens qui refusent d'entendre nos paroles dictées par le Ruah.
Notons que "entendre la Parole" demande aussi et surtout la faire sienne. Ici il est bien question d'accueillir la Parole, la faire sienne, faire repentance et venir à Elohim par Yahshoua.
L'amour humaniste consiste à dire "oh, mais il/elle est "ouverte" , il/elle entend quand je parle"...

Le vrai Amour d'Elohim  est bien différent "soit il/elle accepte et obtempère dans la repentance, soit je m'en sépare"...

La désobéissance à ce stade va produire un assèchement spirituel, du fait que je continue à m'associer avec la "poussière" de ce monde.

Les pieds sont le symbole de la Marche sur le Sentier Etroit. La Poussière étant le lieu spirituel de tout ce qui touche au mauvais, au monde du deuxième ciel. Entrer et sortir d'un lieu qui refuse clairement d'entendre la Parole dictée par le Ruah, fait de nous des balam , cotoyant les deux mondes allègrement.

La position de Paul est limpide.Il ne parle pas avec la sagesse du monde. Celle-ci est un piège amenant l'enfant d'Elohim à glisser dans l'amour humaniste , à désobéir, à ne pas se séparer de ce qui est impur, à côtoyer le mauvais, et à désobéir, gardant la poussière occulte à ses pieds.

Des lors la marche spirituelle stoppe, je deviens comme celui que je fréquente, je prends ses maux et je perds la lumière qui reposait en moi.

User de la Sagesse du Monde conduit à la mort, sans aucun fruit.

Annoncer la Parole sous l'autorité du Ruah conduit très souvent à l'isolement, certes, mais fait de nous des semeurs actifs, produisant de ci de là des fruits.

Paul avait compris que l'obéissance à son Adon demandait une abnégation totale. Point d'amour humaniste, point de Balam , point "d'amitié" dans le monde avec le monde au mépris de la Parole.

Deux mondes s'opposent, le nôtre, le Royaume de Lumière à venir , ne peut avoir comme ambassadeurs des enfants désobéissants, jouant les ONG.

Mathieu 10: 22
Vous serez haïs PAR TOUS à cause de mon NOM....

A méditer !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire